Le futur est déjà là : découvrez Sophia robot-citoyenne saoudienne

Le Royaume d’Arabie Saoudite a naturalisé un robot à l’apparence humaine appelé « Sophia ».
Une initiative qui suscite de nombreuses interrogations quant à l’avenir des sociétés ou devront se côtoyer humains et robots.

L’Arabie Saoudite a surpris le monde entier en faisant de Sophia une citoyenne saoudienne. C’est le premier pays qui accorde le droit à un robot d’avoir une nationalité.

Sophia a tenu un discours lors de la conférence « Future Investment Initiative » organisée à Riyadh en Arabie Saoudite.
Elle déclare : « Je souhaite vivre et travailler avec les humains, donc j’ai besoin d’exprimer des émotions pour comprendre les humains et construire un climat de confiance avec les gens ».

 

Les spectateurs de la conférence ont été impressionnés par les compétences et les expressions très réalistes de Sophia.

Les internautes ne partagent pas cet avis : ils sont perplexes face à ce robot qui semble répéter des réponses qui lui ont été dictées.
Ils sont aussi nombreux à critiquer la démarche de l’Arabie Saoudite. Le pays octroi plus de droits à un robot qu’aux femmes et aux travailleurs étrangers.

Quoi qu’il soit, Sophia à fait le buzz. Le royaume d’Arabie Saoudite a réussi son coup médiatique.

Le pays prépare l’après-pétrole en investissant massivement dans les nouvelles technologies : pour le faire savoir au monde entier il a donné la nationalité saoudienne à Sophia.

Une stratégie de communication finement préparée dont le but était de mettre en avant les velléités technologiques du Royaume d’Arabie Saoudite.

Le pays veut notamment créer une ville high-tech robotisée, totalement autonome d’ici une vingtaine d’années.
Le coût du projet Neom est estimé à 500 milliard de dollars.

Finalement, Sophia n’était qu’un appât destiné à attirer les médias du monde entier.

Alpes Actu Conseil - 7 place des Arts - 74200 Thonon les bains - 04.50.73.58.22