Les voitures autonomes au Royaume-Uni d’ici 2021

Le Royaume-Uni veut être parmi les premiers pays à faire rouler des voitures autonomes sur ses routes.
Le gouvernement britannique a mis le pied au plancher pour accélérer leur mise en circulation d’ici 2021.

Depuis 2015, le Royaume-Uni procède à des tests de véhicules autonomes sur la voie publique. Les résultats des expérimentations sont satisfaisants : le gouvernement passe la vitesse supérieure.

A partir de 2018, les camions autonomes vont pouvoir rouler sur le territoire britannique.

Par ailleurs, le ministre des Finances Philip Hammond a annoncé que les particuliers pourront s’équiper de voitures autonomes en toute légalité dès 2021.

Un plan pour démocratiser la voiture autonome

Le ministre des Finances a également dévoilé le budget qui va être consacré au développement des véhicules sans chauffeurs : 31 milliards d’euros d’ici 2035.
Ces investissements indiquent clairement la volonté du pays de démocratiser ces nouveaux moyens de locomotion.

Le Royaume-Uni va lancer des grands travaux pour développer les technologies qui permettent la généralisation des véhicules autonomes : déploiement de la 5G, développement de l’intelligence artificielle et installation de bornes de recharges dans le pays.

Ou en est la France ?

Le gouvernement Français veut également faire rouler des voitures sans chauffeurs sur la voie publique aux alentours de 2020. Néanmoins, aucun plan de développement n’a été précisément défini par les autorités.

Pour la France, ce n’est pas une priorité tandis que les Britanniques affichent clairement leur volonté : « La Grande-Bretagne doit être à la tête de cette nouvelle révolution technologique ».

Alpes Actu Conseil - 7 place des Arts - 74200 Thonon les bains - 04.50.73.58.22