Yuka : L’application pour manger mieux sans réfléchir

Vos amis l’ont téléchargé. Vous avez vu des gens l’utiliser. Des reportages lui sont consacrés.
L’appli Yuka, qui permet de scanner les aliments pour connaître leur composition, connaît un engouement sans précédent, car elle va bientôt franchir la barre des cinq millions de téléchargements...  

Une application française

Yuka, c’est une appli « Made In France », qui vous donne la possibilité de scanner les codes-barres des produits que vous voulez acheter en supermarché.
Ainsi, vous allez connaître en temps réel les qualités et les défauts, d’un point de vue nutritionnel, des denrées que vous souhaitez consommer.

Face aux nombreuses informations censées nous éclairer sur la composition des aliments, nous sommes souvent désemparés.
En effet, difficile de décrypter les termes obscurs indiqués au dos des emballages et paquets.

Yuka vient pallier ce manque de transparence, en nous offrant en un clin d’œil une appréciation du produit scanné. Avec des couleurs (du vert foncé au rouge) et des jugements de valeur (« d’excellent à mauvais »), l’application conseille le consommateur et l’informe que certains produits sont trop gras, trop sucré, trop salé ou contiennent trop d’additifs nocifs.

Lorsqu’un produit est jugé négatif par Yuka, l’utilisateur se voit immédiatement suggérer tout un tas de produits qualifiés de « plus sains », qui pourront remplacer le produit incriminé.
Enfin, Yuka met à disposition de ses utilisateurs de nombreuses statistiques personnalisées, pour qu’ils aient un aperçu de la qualité de leur alimentation, en fonction des produits qu’ils ont scanné et acheté.

Le succès de Yuka a incité ses créateurs à étendre les fonctionnalités de l’app : désormais, il est possible d’analyser les ingrédients qui composent le maquillage, les crèmes et autres produits d’hygiènes.

L’application référence aujourd’hui 200 000 produits alimentaires et 100 000 produits cosmétiques.

Yuka : utile et si peu indispensable

Pour de nombreux consommateurs, Yuka est un phare dans la nuit.
Grâce à une évaluation totalement indépendante des fabricants et des distributeurs, l’application est une source d’information très utile pour qui souhaite faire attention à ce qu’il achète.

Avec la multiplication du nombre de références proposées dans les magasins, Yuka nous offre la possibilité de ne choisir que les produits jugés « sains » et « bénéfiques pour la santé ».
Ainsi, au moment de faire les courses, avoir en poche cette arme numérique qu’est Yuka nous évite bien des tourments.

Seulement voilà, utiliser un outil comme Yuka semble plutôt révéler un manque de « bon-sens », voir une très grande passivité intellectuelle de la part des consommateurs, qui ont oubliés les principes élémentaires, pourtant d’une extrême simplicité, de l’alimentation saine.

Manger des produits naturels, non-transformés et consommés depuis plusieurs générations vous dispense d’utiliser Yuka.
Si vous avez un doute sur un produit, alors il n’y a pas de doute.

Allez-vous douter de la qualité nutritionnelle d’une carotte ? d’une pomme ? d’un paquet de quinoa ?
Non, car ses produits vous sont vendus bruts et non transformés.

Il suffit d’être attentif lorsqu’on fait ses courses pour remarquer que les produits inutiles (mauvais pour la santé) sont ceux qui ont le packaging le plus attractif.
Les marques savent que ces denrées ne sont pas indispensables pour le consommateur.
Ainsi, le produit « douteux » va essayer de nous séduire avec des couleurs et des slogans percutants, à défaut d’avoir des qualités nutritionnelles intrinsèques.

De plus en plus, réfléchir devient une activité trop insupportable que nous préférons déléguer à des terminaux digitaux gouvernés par des algorithmes.

Aujourd’hui, il s’agit de notre alimentation, mais demain ?

Alpes Actu Conseil - 7 place des Arts - 74200 Thonon les bains - 04.50.73.58.22